Crisotech, spécialiste du conseil et de la formation en gestion de crise et communication de crise, filiale de Deveryware, a imaginé le scénario géopolitique et militaire d’AsterX, qui s’est tenu du 8 au 12 mars 2021.
Le Commandement de l'Espace (CDE) du ministère des Armées a organisé le premier exercice militaire spatial en Europe avec le Centre national d'études (CNES) et le soutien de l‘industrie de défense. Il avait pour objectifs d’éprouver les processus opérationnels et les systèmes mis en œuvre par les opérateurs et d’en tirer les enseignements afin d’identifier les besoins du domaine spatial.


Renseignement d’origine source ouverte et d’intérêt spatial

Crisotech a intégré dans son scénario tous les éléments nécessaires pour enrichir l’environnement géopolitique, les menaces et l’analyse de renseignement d’intérêt spatial : tirs d'armes anti-satellites, des rendez-vous dans l'espace ou même des phénomènes de météorologie solaire, etc.

carte Crisotech intégrée dans les outils de visualisation de la situation spatiale

 Des outils numériques pour favoriser l'immersion

Crisotech a également généré un flux informationnel continu intégrant une couverture presse et réseaux sociaux des événements géopolitiques, militaires et spatiaux. Une simulation nécessitant des moyens d’ampleur avec deux plateformes développées par Crisotech pour l’exercice (Newsroom et Socialroom) permettant d’alimenter les joueurs avec 8 journaux télévisés, 350 articles de presse et 3500 tweets. L’outil de cartographie CAIAC a permis de créer la carte du continent fictif.

Socialroom et Newsroom Crisotech

Une indispensable préparation à la crise pour toutes les organisations

Grégoire Romatet, Directeur des Opérations chez Crisotech, et coordinateur du projet AsterX  juge l’expérience passionnante et précise :

« Cela permet d’éprouver les processus en place et les améliorer pour faire monter en compétences les organisations mais aussi les femmes et les hommes qui les composent ».

Grégoire ROMATET et d'autres membres de la cellule animation