L’index de l’égalité salariale (ou Index d’égalité professionnelle Femmes – Hommes) est un indice qui évalue les inégalités entre les femmes et les hommes dans les entreprises. Mis au point par le Ministère du Travail, celui-ci surveille de très près les entreprises qui ne dépassent pas le seuil limite de 75/100.

Depuis le 1er mars 2020, il est d’ailleurs devenu obligatoire pour les entreprises de 50 salariés au minimum de publier leur indice.

La note de 90/100 obtenue par Deveryware s’appuie sur l’évaluation des cinq critères suivants :

  1. Ecart de rémunération entre les femmes et les hommes /40 points
  2. Ecart de répartition des augmentations individuelles /20 points
  3. Ecart de répartition des promotions /15 points
  4. Nombre de salariées augmentées à leur retour de congé maternité /15 points
  5. Parité entre les 10 plus hautes rémunérations au sein de l’entreprise /10 points.

 

Ce résultat de 90/100 est d’autant plus exemplaire au regard du secteur des entreprises de sécurité privée qui stagnent en-dessous des 75 sur 100, un seuil risqué pour les entreprises concernées.

En effet, celles-ci sont sous la menace d’une amende de 1% de la masse salariale si elles ne redressent pas la situation d’ici 2022…

Un tribut d’autant plus lourd à porter quand on sait qu’il est annuel !

 

La publication de cet indice intervient dans un contexte tendu puisque selon les derniers chiffres de l’Observatoire des inégalités, les hommes toucheraient  22,8% de plus que les femmes, à travail égal, tous postes confondus.

L’index d’égalité professionnelle constitue le premier pas vers une grille d’évaluation de toutes les entreprises sur les mêmes critères et Deveryware s’engage dans cette voie à favoriser l’ascension des femmes au sein de son entreprise et dans le domaine de la sécurité.

Deveryware : Committed to better equality

Retrouvez l’article sur notre collaboratrice Sihame El Amine sur le site WOMBAT