Quel premier bilan pour Deveryware de ce Milipol 2019 ?

J-S : On a franchi une marche dans la qualité des visiteurs par rapport à il y a deux ans. En élargissant la gamme d’offres et des produits plus sophistiqués, on a accueilli davantage de responsables qui sont tournés vers des solutions d’avenir. On a marqué les esprits, je crois, grâce à un magnifique stand, aussi.

Et qu’en pensent vos filiales récemment intégrées dans le groupe ?

J-S : L’intégration des filiales sur le stand a été parfaite. Si les filiales avaient sans doute des craintes d’être noyées dans le groupe, notre culture nous a rassemblé. Nous les rachetons pour qu’elles continuent à faire leur travail. La croissance externe signifie d’abord de proposer des offres complémentaires à la nôtre. Et les dirigeants ont un rôle exemplaire dans la façon de diriger et dans la priorité mise sur les qualités humaines dans tous nos recrutements.

Qu’est-ce qui vous a marqué et quelles sont vos perspectives pour 2021 ?

J-S : Je suis impressionné par la croissance énorme de tout ce qui touche à la cybercriminalité, et, côté matériels, au développement des drones et des systèmes anti-drone. Aussi, je note que nous n’avons encore que peu ou pas de concurrence sur la géolocalisation et que sur le big data et le forensic elle provient très peu de France. Deveryware a créé une réelle différence en adoptant une vision industrielle de la sécurité. Nos solutions sont utilisées par 10 000 officiers de police judiciaire en France. En 2021, nos relais de croissance seront orientés à l’international et portés par de nouvelles acquisitions complétant l’offre dans le domaine de l’enquête et de la safe and smart city.

Rendez-vous est pris pour Deveryware en 2021 !

Interview extraite de Good Morning Milipol #5 – Copyright Deveryware 2019