18 militaires, tous volontaires et experts en identification et scènes de crime ont été dépêchés sur le sol ukrainien pour aider les forces ukrainiennes dans leurs investigations sur les crimes de guerre.

Le  colonel Franck Marescal, directeur de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) a répondu à l’interview du média de TF1, TF1info afin de détailler l’aide qui sera apportée en Ukraine. Autopsies, balistique, et explosifs font partie des spécialités des militaires envoyés pour renforcer les effectifs ukrainiens.

Du matériel logistique de pointe a également été envoyé : chambres mortuaires, véhicules ainsi que le mobil’DNA.

Rappelons que ce laboratoire mobile a été conçu par l’IRCGN et Tracip pour permettre aux agents d’effectuer des analyses ADN rapides sur les scènes de crimes et d’accidents et ainsi accélérer l’identification des victimes.