Dans la perspective des grands événements à venir et de l’augmentation permanente du trafic aérien, il nous a semblé incontournable de faire le point sur la sécurité appliquée aux bagages et aux contrôles de personnes, avec le leader français Visiom, partenaire de Milipol 2019. Jean-Jacques Métayer, responsable marketing de la société, nous présente le matériel le plus actuel qui va améliorer l’expérience des passagers. « Plus besoin de sortir votre ordinateur ou votre trousse de toilette de la valise cabine, les nouveaux scanner de bagages sont équipés pour les reconnaitre. Sur l’écran, on aura la possibilité de visualiser en 3D et de faire des plans en coupe. » Les aéroports nord-américains sont déjà équipés avec cette technologie que Visiom distribue et installera progressivement en France et en Afrique.
Mais Visiom intervient aussi pour l’administration pénitentiaire, sur certains événements, des meetings, et pour le compte de sociétés privées qui gèrent des sites sensibles. Une partie importante de l’activité consiste également à former les personnels. « Vous pouvez avoir la meilleure machine, c’est à l’agent qui s’en sert, de voir et d’identifier le problème sur un bagage suspect », ajoute Jean-Jacques Métayer. Visiom forme ainsi les personnels navigants ou les agents de sécurité aux derniers outils qui intègrent désormais une part d’intelligence artificielle. Ainsi les machines utilisées pour les bagages en soute peuvent traiter jusqu’à 1800 bagages à l’heure et détectent automatiquement la présence d’objets illicites. Contrôler plus vite en étant plus efficace est une exigence pour tous. Même si les investissements en matériels et en formation sont importants, rien ne doit échapper à la vigilance des hommes.
article extrait de Good Morning Milipol #3 – Copyright Deveryware